Julio Villar

Julio Villar

né en 1943


         
 


Julio Villar sur le Mistral


Alonso et Julio Villar
Torre de Liordes, Picos de Europa


Le livre de Julio Villar sur son parcours... nautique


En savoir plus :

Daniel Bidaurreta

Voie du Surplomb

 

A Ansabère, Julio réalise la première escalade espagnole de la voie du Surplomb de la Grande Aiguille avec Daniel Bidaurreta le 1er juillet 1961.

Il est né le 26 mai 1943 à San Sabastian. Julio Villar est l'un des personnages principal de son époque dans l'histoire de l'alpinisme espagnol. Il fut un grimpeur de premier plan. Ses ascensions futrent nombreuses dans les années 60, mais il fit surtout la deuxième répétition de la mythique ouest du Naranjo en 1963 avec A. Rosén et JM Régil, ce qui le placera dans une position privilégiée dans l'alpinisme de difficulté en Espagne.

Un peu plus tard, en 1966, dans une tentative de l'intégrale de Peuterey au Mont Blanc, il est victime d'un grave accident sous la brèche des Dames Anglaises. Après plusieurs opérations délicates, il est contraint d'abandonner la pratique de l'alpinisme.
Très peu de temps après, en 1968, à l'âge de 25 ans, son désir de liberté et sa curiosité innée pour connaître le monde et ressentir la vie le placent sur un petit voilier de sept mètres, le Mistral, dans lequel il vogue durant un peu plus de quatre ans et réalise le premier tour du monde d'un Espagnol seul avec l'un des plus petits bateaux qui ont fait la circumnavigation de la planète.

Le produit de ce voyage fut « Hey Petrel! Cuaderno de un avegante solitario » (Carnet d'un navigateur solitaire », 1974, ouvrage mythique pour une génération... ou plusieurs, puisqu'il a été réédité à une douzaine d'occasions, ouvrage grâce auquel beaucoup de lecteurs ont rêvé de lieux lointains vécus avec émotion, introspection, courage et sensibilité. C'est, parait-il, un bijou qui ne devrait manquer dans aucune bibliothèque de ceux qui aiment le voyage, la nature et l'aventure.

Plus tard, Julio reviens à la montagne et fait partie de l'expédition Everest Basque 1974; plus tard, il se consacrera, entre autres, à guider de petits groupes dans les traversées à travers les montagnes espagnoles...

Cependant, ce qui l'identifie et le caractérise, c'est son âme libre, pleine de sens poétique, avec laquelle il observe le monde qui l'entoure. Cela donne un autre ouvrage : « Viaje a pie », publié en 1986, réédité en 1993. Dans cet ouvrage il raconte un beau et paisible voyage, qui vous emmène à pied du pays basque à la Catalogne, en passant par la Navarre et l'Aragon.

Julio a été membre pendant de nombreuses années du Club Basque du Camping Elkartea, société sœur de Peñalara.


Julio Villar en 2016

 

Retour Pyrénéistes - Accueil - Contact


* Si, bien-sûr, quelqu'un avait des renseignements, des précisions que nous n'avons pas, merci de nous contacter, c'est avec un très grand plaisir que nous recueillerions ces informations précieuses, ou des photos toutes aussi précieuses.