Pierre Ravier

Pierre Ravier (4)

né en 1933



Pierre Ravier est membre du G.P.H.M. C'est le frère jumeau de Jean avec qui il grimpera la plupart du temps. Jean et Pierre ont fait accomplir au pyrénéisme de difficulté des progrès considérables. Nés en 1933 à Paris, mais de souche pyrénéenne par leur mère, les jumeaux Jean et Pierre Ravier sont attirés très jeunes par la montagne et, après de brèves " classes " sur les voies normales de quelques grands sommets, ils se lancent rapidement dans les courses difficiles. Dès 1951, à l'âge de dix huit ans, ils gravissent la face Nord du Petit pic d'Ossau et le couloir de Gaube au Vignemale. L'année suivante les voit déjà voler de leurs propres ailes en s'attaquant à des parois restées jusqu'alors vierges. Chefs de file du " pyrénéisme d'avant garde " comme l'on disait à l'époque, leur inlassable activité - ainsi que leur vaste culture pyrénéenne et leur grande gentillesse - leur valut de présider, de 1965 à 1970, aux destinées du Groupe Pyrénéiste de Haute Montagne auquel ils donnèrent, ainsi qu'à sa revue Altitude, une notoriété jamais atteinte jusque là.*


Cliquez pour agrandir

 

Pierre ouvrira 4 voies à Ansabère :

- Première ascension du dièdre Nord-est de la Grande Aiguille d'Ansabère par Jean et Pierre Ravier et Guy Santamaria, les 12 et 13 août 1954.

- Première traversée des Aiguillettes d'Ansabère, par Jean et Pierre Ravier, Pierre Arné et D. Mouliès le 1er mai 1963.

- Première ascension de la Pince de homard par Paul Bouchet, Jean et Pierre Ravier le 28 mai 1967.

- Première du Couloir Garroté à la Grande Aiguille par Paul Bouchet, Jean et Pierre Ravier, Michel Souverain, le 13 septembre 1970.

L'oeuvre pyrénéiste des frères Ravier est immense. Pierre a tenu de précis comptes-rendus de leurs sorties sur des "planches" cartonnées, précieux témoignages de cette oeuvre. Ci-contre, leur campagne à Ansabère au printemps 1952.

En plus de ces ouvertures Pierre Ravier viendra à plusieurs reprises grimper à Ansabère, notamment sur la voie "Cames-Sarthou". Son neveu Christian s'illustrera également à Ansabère en ouvrant 7 voies, les Ravier sont donc les grands "ouvreurs" d'Ansabère.

En savoir plus

"60 ans de pyrénéisme"

Jean Ravier

Christian Ravier


Retour Pyrénéistes - Accueil - Contact

* Texte rédigé avec l'aide de la page qui leur est consacrée sur le site Pyrénées Passion ( http://www.pyrenees-passion.info/jean_et_pierre_ravier.php).