Henry Le Breton

Henry Le Breton

19.. - 1961



Henry le Breton
Tour de Costerillou - Balaïtous
4 août 1932
Photo Copyright JM Ollivier

 

Henry Le Breton fut l'un des meilleurs grimpeurs de l'époque 1930-1940. "Il était doué d'une souplesse et d'une force qu'il avait intégralement conservées"(1)

Etudiant en Droit , il fit une carrière exceptionnelle comme juriste.

Il fut l'un des fondateurs du G.P.H.M. (Voir aussi comment fut fonfé le GPHM) et fut l'auteur (avec Robert Ollivier) du guide "Haute Montagne pyrénéenne".

Il collectionna les premières dans les Pyrénées ou dans les Alpes (pendant plusieurs années il passa ses vacances à La Bérarde) : Face Nord de la pointe du Vallon des Etages, Tête de l'Etret par le Couloir de Glace, Face Nord de la Cime du Vallon, Face Nord du Pic du Coup du Sabre, Face Nord d'Aile Froide Centrale par le Glacier Suspendu.

Sa carrière pyrénéiste l'amena a forcer des voies difficiles dans les massifs de l'Ossau, du Balaitous, d'Ansabère. Il fut le premier a conquérir l'arête Nord-Ouest du Balaitous.

Ses compagnons de cordée furent Lamathe, Senmartin, Sanchette, Ollivier, Fourastier et bien d'autres.....

En 1932, H. Le Breton, H. Lamathe, J. senmartin et Sanchette gravissent la Grande Aiguille (Aiguille Nord).

C'est sur l'arête de la Cime Saint Robert (dans les Alpes maritimes), qui ressemble beaucoup aux escalades granitiques du Balaïtous, qu'Henry Le Breton s'est tué avec Maurice Fourastier le 1er octobre 1961.

(1) Article de Raoul Rives et Renée Laloue-Goubert "La Montagne" Février 1962

En savoir plus...

Le GPHM
Comment fut fonfé le GPHM
In Mémoriam.(La Montagne 1962)


Retour Pyrénéistes - Accueil - Contact

* Si, bien-sûr, quelqu'un avait des renseignements, des précisions que nous n'avons pas, merci de nous contacter, c'est avec un très grand plaisir que nous recueillerions ces informations précieuses, ou des photos toutes aussi précieuses.