Serge Castéran

Serge Castéran

né le 20 août 1956


         
 


Serge Castéran en 1990, dans un 8b+ qu'il a ouvert, Professeur La Carie, à St Pé d'Ardet

(1) Interview de Mapie Courtois dans Vertical Roc No22

 

Serge Castéran est guide de Haute montagne.

Après trois ans passés dans une école d’ingénieur en électronique et quelques mois de boulot “grassement payé”, Serge décide d’être guide, au bonheur de ses clients ! Fort grimpeur, il compte quelques 8b+ et 8a à vue. Il participe à l’avènement de l’escalade libre et commet de brèves incursions dans l’univers de la compétition, tantôt ouvreur, tantôt compétiteur… mais avec une indépendance d’esprit qui le porte à relativiser ces “prouesses” sportives.(1)

Sa participation à l'avènement de l'escalade libre a marqué l'histoire d'Ansabère, par deux fois... Tout d'abord, le mytique toit du dièdre Nord-Est de la Grande Aiguille d'Ansabère a reçu sa visite : en 1983, Serge Castéran libère se bout d'histoire qui avait barré le chemin à Barrio, Cazalet, Ollivier, Sarthou et compagnie. C'est la première voie à être libérée à Ansabère. L'année d'après, Serge Castéran libère le Spigolo (Il était avec Jean-Marc Pic qui a échoué de peu mais réussira ce libre quelques temps plus tard. Serge Castéran a d'ailleurs fait beaucoup de "solos à deux" avec Jean-Marc Pic : ils grimpent côte à côte, sans rien).

Serge Castéran a réalisé également un grand nombre de solos (solo intégral, il n'a que ses chaussons et le sac à pof), dont un marquant à Ansabère : celui de la Face Est de la Grande Aiguille.

 


Serge Castéran


En savoir plus
 

Jean-Marc Pic

Une Interview de Mapie Courtois dans Vertical Roc No22, publiée sur le site de La Maison de la Montagne

 

Retour Pyrénéistes - Accueil - Contact

* Si, bien-sûr, quelqu'un avait des renseignements, des précisions que nous n'avons pas, merci de nous contacter, c'est avec un très grand plaisir que nous recueillerions ces informations précieuses, ou des photos toutes aussi précieuses