Bernard Bernis

Bernard Bernis

19.. - 19..


 

Bernard Bernis et ses compagnons du Club Pyrénéen

 

Bernard Bernis était Juge de Paix. Il a été membre du Club Pyrénéen, compagnon d'Armand Calame et de Lucien Carrive. Il était présent lors du drame de 1923 à la Grande Aiguille d'Ansabère, qui coûta la vie à Lucien et Armand. Bernard aura un autre compagnon de courses à Ansabère : Herbert Wild.

 
 


Carte de visite de Bernard Bernis adressée à François Lacq à l'occasion de la nomination de ce dernier à la Présidence de la Fédération Française de Ski en 1930

Pierre Minvielle parle fréquamment de Bernard Bernis dans son livre "Coups de feu dans la Sierra", dans lequel il raconte ses souvenirs d'excursions en Espagne avec son père Paul. Voici un extrait (pages 33 et 34) :
" Bernis était juge de paix. II était surtout un érudit montagnard incollable et bourré d’humour. Il n’avait qu’un défaut : sa couardise. Je m’en suis aperçu un jour que nous avions remonté la vallée d’Ordesa pour aller coucher au refuge de Gaulis et gravir le lendemain le Mont-Perdu. Nous avions emporté une corde que j’avais attachée au-dessus de mon sac. J’avais grimpé sans aucune difficulté les crampons de Gaulis et attendais la suite de la caravane. Ne la voyant pas arriver, je me suis approché du bord du précipice et me suis penché un peu pour entendre et voir ce qui se passait en bas. Voici ce que j’ai entendu :
M. Bernis - Et la corde, c’est ce con-là qui l'a dans son sac. (Je vous laisse deviner l’identité de l'être visé par celle apostrophe).
Mon père - Mais la corde est inutile, je t’assure.
Bernis - Mais qu ’il en lance une extrémité ! A quoi sert une corde si elle reste aufond du sac ?
Mon père - Allons, calme toi, vas-y.
Et c’est alors que j’ai entendu pour la première fois, mais non pas la dernière, cette réplique déjà fort connue dans les milieux montagnards.
Bernis - Je lui donne ma sœur en mariage (elle aurait pu être ma mère). Je te donne mon hôtel.
Mon père - Et que veux-tu que je fasse de ton hôtel ? Allons, décide-toi. Je te tiens et je passe en même temps que toi. "

Coups de feu dans la Sierra, Pierre Minvielle, Ed. Gypaète, 2014.

 

Pyrénéistes - Accueil - Contact

* Si, bien-sûr, quelqu'un avait des renseignements, des précisions que nous n'avons pas, merci de nous contacter, c'est avec un très grand plaisir que nous recueillerions ces informations précieuses, ou des photos toutes aussi précieuses.