Récit Bernard Puiseux

"Face Est avec Dominique Julien"

1974


             
   
             
     
   


Les aiguilles d'Ansabère
Photo B. Puiseux


Marche d'Approche
Photo B. Puiseux


Trace d'ours

 

Aiguille Nord d'Ansabère
Face Est avec Dominique Julien.

1973 : Nous sommes en grosses chaussures rigides, les "super Guides", les chaussons n'étant pas connus en cette partie Sud de la France. Les pitons pendent sur nos hanches, nous trouverons probablement quelques pitons dans la voie, mais il faut prévoir le pire, des relais ou des longueurs entières non équipés.
Je suis impressionné par cette 1ere longueur: Dominique commence en tête: effectivement, la 1ere longueur en artif déversant est vierge de pitons, et Dominique doit tout équiper. Je dépitonne tous ces clous car nous en aurons besoin plus haut. Je me fais l'impression d'un vrai ferrailleur en plein ciel !
Nous continuons en réversible et la suite est un enchantement: pureté de l'aiguille, esthétique de la ligne d'ascension, face sauvage et isolée, calcaire vertical par endroits, éperons et dièdres à belles envolées, passages aériens, assurance à inventer !! Je joue et je me dépasse parfois, dans des corps a corps avec la roche, dans des défis avec le vide !
Ansabère représente cette archaïsme primitif qui m'attire et me stimule. La terre, la matière, le feu, le défis, la vie!

Je me découvre ici en vallée d'Ossau. Je saisi a pleine mains les éléments bruts que m'offrent la nature, je vis l'aventure sauvage, celle de nos ancêtres cro-magnon, je n'en doute pas !!
Le soulagement de la sortie, le plaisirs et la fierté de s'être dépassé, tout est multiplié par dix, ici, pour le "petit d'homme", le mowgli que je suis!
C'est a Ansabère, des années plus tard, en plein hiver, que j'ai découvert les traces de "Baloo" . Quelle émotion de côtoyer cet être fort, l'ours pyrénéen! Le symbole même d'une nature sauvage!! Un roc et une peluche à la fois! Il est ma force, ma chaleur. Un être brut, originel.
Voilà ce que je découvre à Ansabère et en vallée d'Aspe! Des éléments fondamentaux de ma vie. Un miroir. Un terrain de jeux.
Et je découvre ces plaisirs avec ces compagnons formidables, Bunny, Dominique et Christian, qui ont le même enthousiasme que moi, des êtres taillés dans la matière!!! Aussi fondamentaux à mon nouvel équilibre que ces chères Aiguilles ! !

Bernard Puiseux, 2008.

   
     
             

Retour Accueil - Retour Récits