Récits

Bibliothèque pyrénéiste

Les Récits, l'histoire

Regard sur une Montagne Sociale
Le refuge de L'Abérouat
et les débuts de l'oeuvre de montagne

 

"Tu ne peux pas tout raconter, il faudrait un livre. C'était tellement extraordinaire..." Jean Dutech.

L'oeuvre de montagne, une utopie presque réalité, une idée réalisée : "La montagne sociale" est une expression de l'acteur central de cette histoire, l'instituteur et Guide de Haute Montagne Henri Barrio. Avec ses collègues, détachés ou non de l'éducation nationale, il fait découvrir la montagne, été et hiver, à tout un chacun. C'est mettre la montagne à la portée des petites bourses. Avec Jean Dutech, instituteur aussi, ce sont les premiers à faire chausser les skis à leurs élèves dès 1934.
Ce livre raconte une partie de cette aventure, les débuts de l'oeuvre de montagne. On y trouve de nombreux témoignages (dont ceux de ma grand-mère Marie Dutech, veuve de Jean Dutech.), de nombreuses photos.

C'est l'épopée de ces pionniers, jusqu'en 1957, où ils durent céder leur place.

Livre format 23,5x22, 122 pages. Ouvrage édité par "Montagnes Insolites Association"

 

   

Ce livre n'a pas de sommaire, aussi je repère ici les grands titres :

Introduction, historique.
7 Le contexte
14 L'oeuvre de montagne
19 Les temps épiques
22 La vie quotidienne
28 L'esprit de l'oeuvre de montagne
32 La crise de 1957 et la poursuite de l'oeuvre
35 Photos commentées
48 Laurent Haure-Placé, un parrain.
51 Joseph Aussat, "Monsieur"
52 Dutech, Barrio, naissance d'un compagnonnage
56 Coucou, l'insolite
58 Jean Dutech, le défricheur
61 Pédagogies actives, La marmite
62 Joseph Darrière, "papa Darrière"
66 "Patrouilles, fanions et tout le toutim"
82 Fernand Lavigne, l'ermite
84 Huguette Michéa, la passionnée
86 Robert Villecampe, le bohémien
106 Robert Laberdesque, le bâtisseur
112 Jean Pambrun, l'école de la vie