Camille Beurrier

Camille Beurrier


 

J'ai découvert cette artiste en lisant la revue Respyr No 87, page 6. J'ai été très sensible à sa vision des Aiguilles d'Ansabère (voir plus bas). Elle se présente sur son site internet (www.camillebeurrier.fr) : "Très jeune, j’ai porté un grand intérêt pour le dessin. J’ai eu la chance, durant ma scolarité, de suivre pour le plaisir des cours en lien avec les arts appliqués. Celle-ci s’est transformée en une première passion pour en faire une activité à part entière.
33 ans et l’envie de peindre au delà de mon temps de loisirs.
Pourquoi aujourd’hui?
Pour faire simple, les dures lois du travail conventionnel et la sécurité de l’emploi prennent souvent le pas sur nos premières envies parfois perçues comme non conformistes. Alors, après avoir été sur les bancs de l’école, ayant eu mes diplômes et réussit des formations dans les domaines sportif, sanitaire et social, j’aspire à du changement et des retrouvailles avec mes premières aspirations. Alors oui, je souhaiterais en vivre!
Risqué, c’est sûr. Mais, je préfère tenter pour ne rien regretter.
Ayant essayé différentes techniques (fusain, aquarelle, huile), je me suis finalement attachée à l’acrylique. J’affectionne tout particulièrement le travail du noir et blanc, des ombres/lumières et du dégradé.
La Montagne! Deuxième passion que j’associe à la peinture. Jeune, mes parents m’ont initié et transmis le goût du dénivelé. Cette découverte m’a confirmé cet attachement aux sommets, aux bivouacs, au feu et à l’effort. Un art de vivre en toute simplicité et humilité que j’essaie de faire passer au travers de mes peintures.
Je préfère peindre ces montagnes embrumées aux contrastes prononcés plutôt qu’un ciel bleu uniforme avec moins de saveurs et d’éclat. Ce milieu reste pour moi une source d’inspiration étonnante et un moyen riche pour pouvoir penser, rêver et repartir avec le pied un peu plus sûr.
Il va de soi, qu’allier ces deux passions est une évidence. De L’écrire, j’en suis d’autant plus convaincue.
Installée dans la région Toulousaine depuis 2010, je m’accorde donc de plus en plus de temps pour peindre .

Salutations Montagnardes

Camille"


Les Aiguilles d'Ansabère (Cliquez pour agrandir)

Voici quelques autres de ses oeuvres :

Chaine hymalayenne (120cm x 40cm acrylique)

 

Col du Tourmalet (60 x 45cm huile)

Rébuffat (30 x 30cm huile)

Mont Blanc (100 x 50cm acrylique)

 

En savoir plus :

Visitez son site Internet : ............. La revue Respyr No87 :

 

Venez découvrir son EXPO « Portrait d’Cimes » du 7 novembre au 26 novembre 2017 au TMP de Pibrac (31820, à 15 km de Toulouse)
et surtout durant le festival Pyrénicimes du 22 au 25 novembre 2017.

https://www.pyrenicimes.fr/


Accueil > Artistes > Peintres / Contact